« Si la thérapie TES avec le système RI OkuStim peut entrainer un ralentissement de l’évolution de la maladie, alors je souhaite tenter ma chance. »

Irène F. (49) d’Hambourg

La thérapie TES

Voir le film

Pouvoir tout simplement faire quelque chose

La thérapie d’électrostimulation transcornéenne (TES) avec le système RI OkuStim offre la chance de ralentir l’évolution de la rétinite pigmentaire. Des études démontrent qu’il est ainsi possible d’activer plusieurs facteurs de croissance neuroprotecteurs et ainsi de générer un effet de préservation des cellules dans la rétine. La thérapie peut être réalisée de manière autonome à domicile après avoir été initié par un médecin.

Une thérapie, trois éléments

La thérapie TES repose sur un système composé de trois éléments. Le dispositif RI OkuStim permet de stimuler les yeux par un faible courant électrique diffusé à l’aide d’électrodes RI OkuEl qui sont fixés dans la monture RI OkuSpex.

La monture RI OkuSpex

Pouvant être ajustée à la forme du visage, la monture RI OkuSpex sert à positionner et à maintenir les électrodes directement au niveau de l’œil.

Les électrodes RI OkuEl

Les électrodes RI OkuEl sont des fils d’électrode de 100 µm d’épaisseur aussi fins qu’un cheveu qui sont placés sous la pupille à la surface de l’œil. Elles sont à usage unique, le patient les ressent à peine et même les personnes malvoyantes peuvent les insérer elles-mêmes dans les supports de la monture OkuSpex avec un peu d’exercice.

Le dispositif portable RI OkuStim

La carte mémoire du dispositif RI OkuStim contient les paramètres de traitement individuels du patient qui sont définis par un médecin. Outre son écran, le dispositif émet aussi des signaux sonores qui permettent de l’utiliser sans problème avec une vision restreinte.

Que permet la thérapie TES ?

La thérapie TES avec le système RI OkuStim est l’une des premières possibilités de thérapie ambulatoire pour la RP dont l’efficacité a été démontrée par des études cliniques.

Des résultats de recherche démontrent que l’activation de plusieurs facteurs de croissance neuroprotecteurs dans la rétine, par l’électrostimulation peut exercer un effet de préservation sur les cellules rétiniennes appelées à disparaître. Il est ainsi possible de diminuer le taux d’élimination des cellules affectées et rendre une prolongation du fonctionnement des cellules encore disponibles possible. Cette préservation des cellules peut par exemple être examinée par l’intermédiaire d’un électrorétinogramme qui permet de déterminer l’activité électrique des cellules en réaction à un stimulus lumineux.

Le système RI OkuStim représente pour les patients atteints d’une RP une possibilité de thérapie classée comme sûre par des comités d’experts composés de médecins et de représentants de l’association de patients allemande PRO RETINA d’après les études actuelles.


Premiers pas avec le système RI OkuStim

Le système RI OkuStim est simple à manipuler, de telle sorte que la thérapie peut être réalisée par le patient lui-même à domicile à la discrétion du médecin. Le médecin ajuste la monture RI OkuSpex à la forme du visage et définit les paramètres de traitement individuels du patient par une mesure des valeurs de seuil. Puis il procède à la première séance de thérapie. La carte mémoire du dispositif RI OkuStim contient les paramètres de traitement individuels.

Seulement 30 minutes par semaine

  1. Une séance de stimulation de 30 minutes par semaine est actuellement recommandée sur la base d’études cliniques.
  2. Le patient garde les yeux fermés au cours de la séance de stimulation. Pendant la stimulation, le dispositif RI OkuStim surveille en continu la circulation du courant et la résistance. La thérapie peut à tout moment être interrompue par la touche « pause ».

Des résultats encourageants

Jusqu’à présent, la thérapie TES a été utilisée chez environ 150 patients dans le cadre de différentes études, aussi au cours de périodes prolongées.

Étude pilote

L’étude pilote menée à la clinique ophtalmologique universitaire de Tübingen en Allemagne a démontré l’innocuité de la thérapie TES ainsi que des effets positifs possibles sur l’évolution de la maladie de patients atteints d’une RP. (1)

Étude à long terme

La deuxième étude menée à long terme à la clinique ophtalmologique universitaire de Tübingen a confirmé l’innocuité de la thérapie TES dans le cadre d’une application de 52 semaines et a démontré une amélioration significative de l’activité cellulaire, ce qui indique un ralentissement de la progression de la maladie. (2)

Étude observationnelle

L’innocuité de la thérapie TES a été clairement confirmée dans le cadre de l’étude observationnelle « TESOLA » menée pendant 24 semaines au sein de onze centres hospitaliers européens d’Oslo à Florence auprès de 105 patients atteints d’une RP. (3)

Nous vous conseillons et vous accompagnons dans vos démarches d’accès à votre thérapie TES personnalisée. Découvrez ici les différentes démarches liées à la thérapie.

Ma thérapie TES

Nous vous conseillons et vous accompagnons dans vos démarches d’accès à votre thérapie TES personnalisée. Découvrez ici les différentes démarches liées à la thérapie.


Le système RI OkuStim est fabriqué par Retina Implant AG, Allemagne. Ce dispositif médical est un produit de santé réglementé qui porte, au titre de cette réglementation, le marquage CE. La thérapie d’électrostimulation transcornéene (TES) avec le système RI OkuStim est destinée à la stimulation électrique de la rétine des personnes atteintes de rétinite pigmentaire ayant encore une capacité visuelle résiduelle dans un cadre ambulatoire ou à domicile. Lire attentivement les instructions figurant sur la notice d‘utilisation. Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de santé compétent au regard de ce dispositif.


SOURCES

(1) Schatz et al.: Transcorneal Eletrical Stimulation for Patients with Retinitis pigmentosa: A Prospective, Randomized, Sham-Controlled Exploratory Study. IOVS, Juni 2011, 52. Jg., Nr. 7, 4485-4496.
(2) Schatz et al.: Transcorneal Eletrical Stimulation for Patients with Retinitis Pigmentosa: A Prospective, Randomized, Sham-Controlled Follow-up Study Over 1 Year. IOVS, Jan 2017, 58 Jg., Nr. 1 257-296.
(3) TESOLA étude observationnelle (résultats ont été présentés et discutés avec l’ensemble des spécialistes lors des congrès Euretina 2015 et WOC 2016. Une publication est en train de préparation)