Thérapie

Le système RI OkuStim permet de stimuler les yeux à l’aide d’un courant électrique de faible intensité. Cela se produit par l’intermédiaire des électrodes RI OkuEL qui sont maintenues à la surface de l’œil grâce à la monture RI OkuSpex. La stimulation a lieu avec les yeux fermés. Les paramètres de la thérapie seront déterminés et réglés avant par le médecin. 
Plus d'informations ici.

 

 

 

La thérapie avec le système RI OkuStim offre la chance de ralentir l’évolution de la maladie.
Cela peut se représenter par:

  • Ralentissement de la progression de la perte du champ visuel.
  • Amélioration de l’activité des cellules rétiniennes. L’activité des cellules de la rétine est mesurée à l’aide d’un électrorétinogramme (ERG). Une augmentation de la mesure de l’activité des cellules de la rétine montre entre autres une réaction plus intense de ces cellules à la lumière. Cela peut être le cas pour une grande partie des cellules qui sont impliquées dans la génération d’une impression visuelle, ce qui à son tour peut impliquer un effet positif sur le champ visuel.
  • Amélioration de l’acuité visuelle.

Comme pour toutes les thérapies et médicaments, les patients profitent de manière variable de la thérapie avec le système RI OkuStim.

La thérapie est appliquée pendant 30 minutes de manière quotidienne. Cette thérapie a pour but de ralentir le développement de la maladie et il s’agit par conséquent d’une thérapie permanente. La durée dépend son utilité reconnaissable.

 

Des résultats de recherche démontrent que l’activation de plusieurs facteurs de croissance neuroprotecteurs dans la rétine, par l’électrostimulation peut exercer un effet de préservation sur les cellules rétiniennes appelées à disparaître. Il est ainsi possible de diminuer le taux d’élimination des cellules affectées et rendre une prolongation du fonctionnement des cellules encore disponibles possible.

 

La thérapie a pour but de conserver l’activité des cellules de la rétine. C‘est uniquement possible tant que les cellules visuelles possèdent encore un fonctionnement résiduel. C’est pourquoi la thérapie devrait si possible être commencée à un stade précoce de la rétinite pigmentaire. Il a été montré en pratique qu’un début de thérapie peut encore être possible pour des champs visuels de jusque 5°.
La thérapie n’entre entre autres pas en question si des processus de croissance ont lieu dans l’œil (comme p.ex. un œdème maculaire).
Veuillez-vous adresser à un des centres de compétence RI pour un examen et service de conseil personnel.

 

 

 

Les données et résultats obtenus sont disponibles uniquement pour la rétinite pigmentaire. Le contrôle du mode d’action chez les autres maladies ophtalmologiques comme p.ex. la dégénérescence maculaire liée à l’âge et le morbus Stargardt doit avoir lieu dans des études à venir.
Un traitement des autres dystrophies héréditaires de la rétine comme la dystrophie des cônes et des bâtonnets, la choroïdérémie ou le syndrome d’Usher est à clarifier avec le médecin traitant au cas particulier.

 

 

La thérapie a jusqu’à présent été uniquement utilisée chez des patients adultes. Aucunes données chez des patients mineurs ne sont disponibles.

 

De la douleur ne survient en général pas lors de l’utilisation du système RI OkuStim. Si les patients réagissent de manière subjective aux électrodes ou si un mécanisme d’irritation, plus particulièrement de rougeurs, survient, il est conseillé d’utiliser éventuellement des larmes artificielles. Des effets secondaires de ce genre sont en général limités à la durée d’utilisation et ne persistent pas plus de quelques heures après la fin de la séance de thérapie.

 

Les coûts pour la thérapie et les produits RI OkuStim sont à charge du patient.