De nombreux ophtalmologues ont déjà reconnu la rétine artificielle

Congrès EVER: Présentation du statut actuel de l’implant sous-rétinien

(Reutlingen/Nice) – À l’occasion du congrès EVER tenu cette année à Nice en France, le Dr Alfred Stett, CTO de Retina Implant AG, a présenté le statut actuel de l’implant sous-rétinien RETINA IMPLANT Alpha AMS. Cet implant peut aider les patients devenus aveugles à la suite d’une rétinopathie héréditaire à recouvrir une partie de leur capacité visuelle. EVER (European Association for Vision and Eye Research) est l’une des principales associations de recherche européenne dans le domaine de l’ophtalmologie.

Dans de nombreux cas, les dégénérescences rétiniennes héréditaires comme la rétinite pigmentaire (RP) entrainent la cécité. Un traitement pouvant guérir toutes les formes de cette maladie n’est cependant pas en vue. Jusqu’à présent, les implants rétiniens électroniques constituent la seule approche thérapeutique pour ces patients aveugles. Ils peuvent être utilisés indépendamment de la cause génétique de la maladie. L’implant RETINA IMPLANT Alpha AMS est placé sous la rétine et peut y remplacer la fonction des photorécepteurs dégénérés. Grâce à cette puce, la majorité de patients implantés peut, entre autres, percevoir et localiser à nouveau les sources de lumière, ce qui leur permet par exemple de mieux s’orienter dans une pièce.

Le mouvement oculaire essentiel pour la localisation des objets reste fonctionnel après l’implantation sous-rétinienne de la puce. L’influx nerveux naturel et les structures intactes de la rétine sont utilisés pour induire de manière physiologique une perception visuelle et ni de caméra externe ni de traitement additionnel du signal ne sont nécessaires. L’activité de la rétine induite par la puce est correctement transmise de manière rétinotopique au cortex visuel dans le cerveau par le nerf optique.
 

Forfait Innovation

Un grand nombre de spécialistes de la rétine reconnaissent la fonctionnalité et la sécurité de l’implant. En Europe, RETINA IMPLANT Alpha AMS est certifié CE depuis 2016. Début juin 2018, la Direction générale de l’offre de soins (DGOS) a accepté de rembourser l’implant sous-rétinien. La Haute Autorité de Santé (HAS) avait déjà approuvé l’an dernier la demande du « Forfait Innovation » de Retina Implant AG pour évaluer les bénéfices de son implant. Si l’étude nationale est achevée avec succès, l’implant peut être inclus dans le catalogue des prestations de l’assurance maladie en France. Les premières opérations sont réalisées à la Clinique St Jean à Montpellier et à l’Hôpital Universitaire de Poitiers. Au cours des prochaines années, les frais d’implantation de 40 patients atteints d’affection rétinienne dégénérative seront pris en charge dans le cadre du « Forfait Innovation ». Retina Implant AG prend en charge les coûts d’une étude d’accompagnement qui examine l’influence de l’implant sur la vie quotidienne des participants. « Nous constatons que la perception offerte par l’implant s’améliore progressivement avec un entraînement régulier d’utilisation de l’implant. Cela nous a conduits à élaborer un concept de rééducation et d’entrainement avec lequel les patients peuvent se former de façon progressive à l’utilisation de l’implant et de certaines capacités visuelles. », explique le Dr Alfred Stett, directeur Technologie de Retina Implant AG, à l’occasion du congrès EVER.